Agenda Octobre 2020

 


.

.

Les vacances de Toussaint avec le foyer rural

.

.


À Pinet, les vacances de Toussaint se passent pour le plus grand plaisir des petits au foyer rural.

Deux bénévoles de l’association, Nathalie et Marie-Jo, ont organisé un atelier manuel qui, une fois de plus, a été riche en réalisations.

Elles ont créé des trésors pour les fêtes d’Halloween et de Noël. Sacs à bonbons, guirlande Led pour Noël, décorations pour le sapin, monstres d’Halloween en bouchons, etc.

Il faut dire aussi qu’elles ont été bien aidées par des bambins aussi agiles qu’elles.

C’est ainsi qu’Aliénor, Gino, Giulia, Inna, Lana, Léa, Lola, Lou, Lya, Madeleine, Mia, Naël et Tiago se sont régalés.

La distanciation et les masques ne les ont pas empêchés de rire aux éclats avec les mains pleines de peinture et de colle.

La pause goûter était la bienvenue en fin de journée.

"Nous donnons rendez-vous aux enfants aux vacances de février prochain", a conclu la présidente du foyer rural, Nathalie Bastoul.

.


.

Facebook : des pirates imitent le réseau social pour dérober les identifiants d'utilisateurs

Une campagne d'hameçonnahe vise actuellement les pages Facebook des utilisateurs pour dérober leurs identifiants et ouvoir user des comptes pirats à leur guise.

Une nouvelle fois, le réseau social Facebook semble être la cible d’une campagne d'hameçonnage, apprend-on de Cyberguerre.

D’étranges mails soi-disant envoyés par les équipes Facebook seraient utilisés pour tromper l'utilisateur.

Des mails frauduleux à l'origine du problème

"Bonjour, nous devons vous informer que votre page a été signalée pour activité inhabituelle et illégale, votre page va donc être supprimée de manière permanente", voici un exemple de mail signé par la supposée équipe de sécurité de Facebook, et envoyé à un gestionnaire d’une page sur la plateforme sociale.

Bonjour, nous devons vous informer que votre page a été signalée pour activité inhabituelle et illégale, votre page va donc être supprimée de manière permanente

Un second message envoyé lui aussi par "Page Flagged" (page signalée) et non par un compte Facebook certifié précise qu’un représentant de la société le contactera sous peu pour discuter de la situation. La technique est bien rodée.

Une fausse page d'accueil pour récupérer les identifiants

Ensuite, l’expéditeur précise qu’il existe une procédure pour faire appel et éviter que sa page ne soit supprimée de manière permanente. Il joint même le lien vers le soi-disant formulaire.

Le site sur lequel il renvoie a tou d'un vrai, l’URL est connue et commence par "https://facebook.com".

Avant de pouvoir remplir le formulaire depuis le nouveau site, les cibles vont devoir s’identifier à nouveau.

Evidemment, la page en question est un leurre, tout comme le cadre de connexion, utilisé ici pour récupérer les identifiants des victimes.

Attention à l'URL

En réalité, les hackers ont simplement utilisé un sous-domaine pour faire croire à leurs victimes qu’elles étaient bien sur une page légitime de Facebook, alors qu’en y regardant de plus près, l’URL se terminait par ".top ", précise Cyberguerre.

Il s’agissait donc bien d’une fausse page bien réalisée.

L’objectif de cette campagne est clair : voler les identifiants des utilisateurs qui gèrent des pages Facebook, afin de pouvoir usurper leur identité et diffuser leurs campagnes d'hammeçonage sur ces pages.

Si la page à l’origine des mails semble avoir été bloquée par Facebook, il reste de fortes chances pour que les hackers à l’origine de la campagne réitèrent leur attaque. Pour vous prémunir, vérifiez bien l’ensemble de l’URL sur lesquelles vous êtes envoyé, et ne vous fiez pas automatiquement aux mail des "équipes Facebook".

.


.

Suite à la rencontre avec La Croix rouge française une action de prévention aux gestes qui sauvent vous est proposée pour tous âges car nous pouvons tous être confrontés à une situation de détresse.
.

Pensez à vous inscrire car les places sont limitées afin de respecter le protocole sanitaire.

.

.

.

.

Action de Prévention aux premiers secours

Ce matin 24/10, la réunion avec La Croix Rouge Française a permis de déboucher sur une première action de prévention aux premiers secours et ainsi former des Pinétoises et Pinétois volontaires aux gestes qui sauvent.

Un grand merci à ces bénévoles pour leurs implications dans cette cause, dans l’écoute et le partage.

Un franc succès chez les grands comme les plus petits qui ont trouvé cela « très utile et important . La formation était simple, claire, bien et efficace ».

La Croix rouge française est prête à renouveler le partenariat avec la Mairie et intervenir auprès des plus jeunes à l’école et auprès de la population sur d’autres champs d’action.

Parce qu’une vie compte, soyez prudent !!!

.

.

. . .

.


.

Le Picpoul basket-club a tenu son assemblée générale à huis clos.

Le président Julien Garrouste a proposé d’observer une minute de silence en mémoire de la petite Khlifi Chaïma.

Le bilan moral, le bilan financier et le bilan sportif ont été présentés. Tous ces documents sont à disposition des adhérents.

Pour la saison 2019/2020, le club a accueilli 8 équipes, avec 82 licenciés, soit une diminution des effectifs de 27,43 % par rapport à la saison précédente.

Beaucoup moins de U16 et U17M et plus du tout de séniors, ni de loisirs.

Les jeunes représentent 90,24 % de l’effectif global, de la catégorie baby à cadets.

Ces équipes ont été entraînées par des bénévoles et, depuis le 1er mai 2019, Aaron Kassaye a bénéficié d’un contrat civique.

Les autres entraîneurs bénévoles sont : Marie, Charlène, Morgane, Mickaël, Jean-Marie, Marvynn, Quentin, Léa. L’objectif 2020-2021 est de remobiliser les joueurs.

.


.

.

Merci à toutes les Pinétoises et Pinétois

.


.

C'est en deux temps que se déroulera Octobre Rose à Pinet

.

.

Comme chaque année les bénévoles de Pinet se mobilisent pour lutter contre le cancer du sein.

Des bracelets seront vendus (2€) dans les commerces, au foyer des seniors, à la Mairie...

Mais également le vendredi 16 octobre jour et horaires (8h/10h) de marché.

Cette année nous souhaitions former une chaîne humaine fictive via une corde (dans le respect des gestes barrières et de la réglementation sanitaire), représentant le ruban rose nouant symboliquement les Pinetoises et Pinetois en solidarité avec les malades.

Nous faisons appel à la mobilisation de toutes et tous le 25 octobre rendez vous à 11h sur la place de la nouvelle Mairie afin de former ensemble via une corde ce noeud indéfectible face au cancer.
.

.

..

Dimanche 25 : Encore un grand élan de solidarité à Pinet

Octobre Rose a réuni des bénévoles répartis en plusieurs groupes de 6 personnes

Le noeud symbolique a été représenté avec un lien rose en soutien aux malades et à la lutte contre le cancer du sein.

La vente de bracelets, de ruban rose se poursuit Octobre rose continue !!!

.

 

.


.

Un nœud symbolique pour Octobre rose

.

..

.

Quand on veut, on peut.

Cet adage a été appliqué à Pinet où malgré les conditions sanitaires, la difficulté d’organiser des événements, les bénévoles du CCAS ont réussi à mobiliser les Pinétois pour Octobre rose.

Par petits groupes de six personnes, tenant un cordon, ils sont venus, traversant le village jusqu’à la place Pierre-Thieule où symboliquement ils ont fait un nœud avec un lien rose en soutien aux malades et à la lutte contre le cancer du sein.

C’est encore un grand élan de solidarité qui a mobilisé les Pinétois.

Parallèlement à cette sympathique manifestation, l’opération de vente de bracelets et de rubans rose continue à la mairie, au Foyer des seniors et chez les commerçants.

Quelle que soit la somme obtenue, que l’on espère conséquente, l’essentiel est d’avoir fait quelque chose et d’y avoir participé !

.


.

9 OCT- JOURNÉE MONDIALE DU HANDICAP

.

Si vous êtes en situation de handicap et que vous souhaitez vous former avec nous, n'hésitez pas à vous rapprocher de nos Référents Handicap, des dispositifs OASIS et Emploi accompagné et du CFAS Adapté en fonction de vos projets d’insertion professionnelle

.


.

A Pinet, les élections municipales annulées et un village divisé

Le tribunal administratif de Montpellier a tranché. Les électeurs de Pinet devront retourner aux urnes.

Explications.

Le tribunal administratif de Montpellier a tranché. Et annulé les élections municipales du 15 mars dernier à Pinet.

L’équipe “Pinet autrement”, emmenée par Nicolas Isern, avait en effet formulé un recours à l’issue du scrutin, qui s’était soldé par un résultat ultra-serré : avec 449 voix pour la liste conduite par le maire sortant Gérard Barraud et 448 voix pour celle de Nicolas Isern.

Ce dernier, par le biais d’un avocat, a donc saisi le tribunal pour dénoncer "des anomalies pendant la campagne et le dépouillement."

En particulier, la participation du maire et de son adjointe au dépouillement alors qu’ils étaient présidents de bureau de vote…

Tout compte fait, à égalité...

Mais ce n’est pas ce que le juge a retenu. Pour justifier sa décision, en effet, il s’est appuyé sur deux points précis : d’abord, le fait qu’il a été trouvé dans les urnes un bulletin supplémentaire par rapport au nombre d’émargements. Ce bulletin a donc été retranché.

Ce qui portait les deux candidats à égalité.

Dans ce cas, la jurisprudence établit que c’est la liste dont les candidats ont la moyenne d’âge la plus élevée qui se voit attribuer les sièges.

Au final, c’est donc la publication sur le site internet de la commune de Pinet, dès août 2019, d’un bilan des actions menées par l’équipe du maire sortant, qui a été déterminante…

Une date à déterminer

L’annulation des élections est logiquement une bonne nouvelle pour Nicolas Isern, responsable d’un service jeunesse, et qui avait été élu pendant 11 ans aux côtés de Gérard Barrau, avant de démissionner en avril 2019. "On nous a taxé de mauvais perdants, de revanchards, alors que le recours est un droit et je suis content que la justice me donne raison", commentait-il ce mercredi, en attendant que la préfecture détermine la date de nouvelles élections…

Dans le village, le climat reste tendu alors que la population est désormais divisée. La campagne risque d’être cinglante sur fond d’accusations réciproques et de dépôts de plaintes pour diffamation.

Gérard Barrau appelle au calme

Le maire sortant Gérard Barrau ne se remet toujours pas des accusations de fraude électorale et dénonce "une malhonnêteté effrayante" de la part de ses opposants.

On rappelle au passage que ce n’est pas la fraude électorale qui a motivé l’annulation des élections (lire ci-dessus).

"Jusqu’à maintenant, il n’y avait jamais eu de problème. Aujourd’hui, la ville est divisée en deux car mon adversaire a soif de pouvoir alors qu’on est là pour servir l’intérêt général", déclare le maire sortant, présent depuis 37 ans dans l’équipe municipale de Pinet, d’abord comme conseiller, puis adjoint et enfin maire depuis deux mandats. Jusqu’au 31 octobre, il a la possibilité de faire appel de cette décision de justice devant le Conseil d’état. Ce qui semble peu probable.

La préfecture déterminera ensuite la date des nouvelles élections. "J’ai demandé qu’une délégation de personnels d’État puisse gérer la commune le temps de la campagne et organiser les élections."

.


.

L’atelier mémoire reprend lundi 5 octobre à 15h au foyer des seniors.

Ces séances sont animées par Henriette Souprayen, conseillère municipale, membre du Ccas.

La situation sanitaire ne permettant pas d'être plus de 10, les inscriptions sont closes pour cette première séance.

Du gel hydro alcoolique et un masque seront à la disposition de chaque participant.

 

 

Bel après midi pour les 9 adeptes (4 absentes) de l'atelier mémoire mensuel préparé et animé par Henriette.

Dictée, mots codés, exercices de mémoire visuelle et problèmes mathématiques.

Pour une reprise les neurones ont bien travaillé et rendez vous est pris pour le lundi 16 novembre

 


 

..
Les bacheliers n’ayant pu s’inscrire en Mairie au mois de juillet sont invités à le faire avant le 15 octobre afin de recevoir leur récompense.

.


.