Travaux réalisés, en cours Projets

.


.

Sécurisation des abords de l’école par la mise en place de panneaux et de logos

 

 

 


 

Pour lutter contre les vitesses excessives, il sera déployé prochainement un coussin berlinois avenue de pezenas et 2 ecluses centrales chemin de florensac.
La double écluse au niveau de la ligne sera pérennisée.
La mise en place d’une circulation apaisée continue.

 

    

 


 

 

La municipalité a fait l’acquisition de 2 radars pédagogiques autonomes.

Ce choix est une action de prévention afin de faire prendre conscience aux conducteurs un peu trop rapide de la vitesse de leur véhicule en entrant sur la commune.

Ce dispositif servira également d’outil pour la création d’aménagement ponctuels dans la lutte contre les vitesses excessives.

 

 

En continuité avec un renforcement de la sécurité nous venons de placer aux deux entrées avenue de Pomérols et avenue de Pézenas deux radars pédagogiques afin de sensibiliser les conducteurs à réduire leur vitesse en entrant dans l’agglomération.

 


 

.

.

Par mesure de sécurité notre Service Technique vient de mettre en place un panneau Stop grand modèle à l’intersection très accidentogene du chemin de Florensac et de la route départementale Pomérols / Pezenas.

Ce chemin pratique pour accéder à la maison de retraite est de plus en plus fréquenté et nous avons prévu de traiter ce nouvel axe en entrée d’agglomération (panneau entrée de ville, limitation de vitesse, etc...)

Nous espérons ainsi améliorer encore la sécurité des Pinétoises et des Pinétois.

.

 


 

Protection des utilisateurs des transports de bus

Les parois latérales des abris bus viennent d’être installées.

Ainsi les voyageurs notamment les collégiens et les lycéens seront mieux protégés des intempéries pour attendre leur transport scolaire sur les arrêts de bus des hauts de Pinet, du gymnase et des terres Domitiennes

 

 

.

 


 

Sécurisation des écoles

Prochainement à la sortie des écoles il sera installé 4 panneaux « ralentir écoles » sur l’avenue du Picpoul et rue de la coopérative ainsi que 3 symboles au sol sur les rues de la Concorde et du four à chaux.

Ces dispositifs ont pour but de renforcer la signalisation et la sécurité de nos enfants en indiquant une zone scolaire.

 

.

 


 

 

21/08/20

Pour améliorer le bien être des enfants la mairie vient de faire installer un nouveau préau dans la cour de la maternelle et de la cantine.

.

 


 

.

14/08/20

La rampe d’accès permettant l’accès direct à l’arrêt de bus des Terres Domitiennes a été coulée ce matin

Les travaux avancent pour l’aménagement de cet espace.

.

 


.

.

 

12/08/20

La passerelle qui enjambe le ruisseau de la Font Française permettra aux lycéens et au collégiens d’accéder directement à l’abri bus des terres Domitiennes.

.La rampe d’accès aux normes handicapés sera coulée vendredi.

Les chemins de promenades sont à présent réalisés les arbres sont régulièrement arrosés par les services de l’agglomération.

Les finitions de cet espace de rencontres, de loisirs et de d’échanges devraient se terminer durant le mois de septembre.

.

 


..

Travaux de voirie

 

Reprise du carrefour

Suppression de 2 dos d'âne et inversion des stop pour une meilleure fluidité du trafic

.

Avenue de thau

Suppression du ralentisseur obsolète et mise en place d'une écluse double

.

Réfection partielle de la Ligne et La Baresse

 

.

Circulation apaisée

La commune vient d’installer 2 écluses doubles afin de lutter contre les vitesses excessives.

Le dispositif non agressif permet de faire ralentir les véhicules sans entraver la circulation des engins agricoles

..

 


 

Forum médical

.

.

Les travaux avancent et les bureaux prennent forme !

Réunion de chantier ce matin en présence du Maire et des employés municipaux.

Pinet est en train de se doter d’un très bel outil médical

.

. 

.

.

...

 


.

Coup de jeune pour la salle des fêtes

Les travaux sont achevés et la réception des travaux devrait avoir lieu le 11 décembre.

.

.

.

 


.

Dans le cadre de l’amélioration du cadre de vie, la réfection et l’extension de la salle des fêtes, également appelée foyer des campagnes, étaient programmées.

.

.

.

Les travaux touchent à leur fin et la salle devrait être opérationnelle pour le repas de la rando Téléthon, le samedi 9 décembre, avant d’accueillir, par la suite, la foire à la poussette et la fête d’hiver du comité des fêtes.

 

La mise aux normes d’accessibilité a permis de réaliser une extension de la salle sur le parvis existant, incluant des ouvertures et des sanitaires accessibles aux handicapés. Il est à noter que tous les aménagements intérieurs (électricité, menuiseries, cloisons, façades…) ont été réalisés par des entreprises du village. Une belle entrée, avec un parvis en béton désactivé, viendra compléter le tout. La salle des fêtes est enfin prête pour accueillir les Pinétois !

.

.


.

Les travaux de la place Pierre-Thieule ont été officiellement réceptionnés par la mairie

 

 

En cette fin de mandat, les travaux se terminent les uns après les autres. C’est ainsi qu’après plusieurs mois de chantier, la place Pierre-Thieule a été réceptionnée par la commune, en présence du maître d’œuvre, le cabinet Seri, et les entreprises.

Avant d’en arriver au stade de la réception des travaux, le projet a consisté, en premier lieu, à changer l’orientation de la place en l’implantant est-ouest au lieu de nord-sud, la redessiner et la refaire entièrement. Ce fut aussi l’occasion de créer un lien physique entre le quartier nouveau des Terres-Domitiennes et le centre ancien.

.

.

Ce nouvel espace arboré, fleuri avec des plantes méditerranéennes peu gourmandes en eau et revêtu de matériaux nobles, avec des équipements publics et du matériel urbain de qualité, donne une image moderne de la commune, constituant un ensemble cohérent avec la nouvelle mairie.

.

.

Cette place a pour vocation de devenir un lieu agréable de rencontres et d’échanges qui créeront du lien social ente les Pinétois. Elle accueille, désormais, toutes les manifestations du village. Ainsi, trois fêtes estivales y ont déjà été organisées, une brocante, avec l’association des parents d’élèves, et la journée des associations.

Le coût total de cette opération est de l’ordre de 400 000 €, subventionnés par le Département à hauteur de 100 000 € et par la Région, pour 100 000 € également, le reste restant à la charge de la commune.

.

 

 


.

L’extension de l’école locale, une priorité pour la commune et une aubaine pour les écoliers

.

.

"En 2014, face au développement de la commune, à l’inquiétude des parents d’élèves, de la directrice et des enseignants, il nous a paru essentiel de placer le projet de construction de l’extension de l’école de Pinet comme priorité." C’est par ces mots que le maire Gérard Barrau a démarré son discours inaugural des deux salles de classe.

En effet, le problème de sureffectif devenait crucial à Pinet. C’est donc avec une grande satisfaction que les Pinétois ont appris que la direction de l’éducation nationale, représentée, ce jour, par M. Louvois, remplaçant de M. Cazanave a accepté d’ouvrir un autre poste d’enseignant dans l’établissement.

Malgré les contraintes budgétaires fortes, un nouvel équipement a ainsi vu le jour. Sa conception a poursuivi des objectifs précis, respectueux des normes environnementales, d’accessibilité et de sécurité. L’éclairage et la ventilation sont naturels. Le bâtiment a une orientation bioclimatique. Cette construction est une histoire d’hommes et de femmes, a ajouté Gérard Barreau. Il s’agit de celles de l’architecte Françoise Boullis, des bureaux d’études, de toutes les entreprises et de l’ensemble de l’équipe municipale. Je remercie également et félicite l’ensemble des agents communaux et notamment Michel Combes, responsable des services techniques".

Cette structure de deux salles de classe connectées, équipées chacune de tableau numérique, a coûté 366 920 € à la collectivité.

Ils ont été financés, en partie, par l’État à hauteur de 101 155 au titre de la DETR et de 57 600 € du Département.

Tour à tour, les différents élus ont pris la parole, c’est sur les mots de Vincent Gaudy, représentant Kléber Mesquida, président du conseil départemental, que ce sont terminés les discours : "L’école est le creuset de la République, les enseignants y ont la lourde tâche de façonner l’adaptabilité, le libre-arbitre et donner la formation qui permettra à nos enfants d’être les acteurs de la société de demain".

La visite du bâtiment a clôturé cette inauguration.

 

 


.

.

Le top départ des travaux a été donné pour les travaux de réalisation de la ZAE "Le Roubié"

Il y a des projets de longue haleine, c'est le cas de la Zone d'Activité Econonomique "Le Roubié" dont les travaux viennent enfin de commencer.

"Il a fallu près de 10 ans d'études aux services de l'agglomération pour passer en phase opérationnelle sur ce projet. Aujourd'hui, les services techniques par l'intermédiaire du service infrastructures et réseaux ont pris le dossier en mains et ce projet très important pour l'activité économique de notre commune voit enfin le jour", explique le maire, Gérard Barrau.

Dès à présent les travaux commencent et les moyens humains et matériels sont en action.

Il faut savoir que le montant des travaux est estimé à 1 980 391 €.

Le maître d'ouvrage est la CAHM, le maître d'oeuvre le cabinet CEAU, le coordonateur SPS, les entreprises attributaires Eiffage pour les VRD/réseaux humides, SEEP pour les réseaux secs, PSP Clôtures pour les plantations.

La communauté d'agglomération Hérault Méditerranée (CAHM) par la création de ce projet "démontre encore une fois son souci d'égalité sur le territoire et son esprit de solidarité envers toutes les communes de l'intercommunalité", note le maire.

Les engins de terrassement ont commencé leur ronde pour cette ZAE sur laquelle les entreprises locales seront prioritaires pour s'installer.

Elles peuvent d'ores et déjà s'inscrire en mairie.

Le premier magistrat est satisfait de voir enfin aboutir ce projet et ne peut que saluer la CAHM qui a mené à bien ce dossier tout en tenant compte des acteurs économiques du secteur pour leur installation.

.

.


.

.

La maison commune a été inaugurée en grande pompe autour du maire Gérard Barrau.

.cliquez sur la photo pour plus de détails

.

.


.

 

Vers un centre ancien entièrement transformé et rénové

.

.

.

Si la nouvelle mairie est presque terminée, de nombreux travaux aboutis, l'opération de rénovation du centre ancien voit sa dernière phase avec la réfection autour de l'église.

Tous les travaux sur les réseaux humides (assainissement, eau, pluvial) sont terminés, ainsi que l'enfouissement des réseaux secs (électricité, Télécom).

Il reste à finir le parvis de l'église dont on peut déjà avoir une idée avec les travaux déjà réalisés.

Une belle perspective de l'ensemble avec une mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

La voirie a été entièrement refaite comme dans toutes les rues du centre ancien.

Pinet s'est résolument tourné vers l'avenir et va voir l'année 2019 comme l'aboutissement de tous les projets, de tous les grands travaux prévus pour ce mandat.

.

.


.

 

Nouvelle mairie

.


.

Point en photos sur les travaux au 8 novembre 2018

.

cliquez sur les photos pour plus de détails

.

.


 

.

.


.

Les Terres Domitiennes, un nouveau quartier à Pinet

.

pan style="font-size: 14pt">yle="font-size: 14pt">>

.

Pinet à trouvé la solution pour résoudre des problèmes de logement tout en privilégiant le bien vivre ensemble

C'est dans le cadre d'une opération d'ensemble et de l'obligation légale faite aux communes de construire 25% de logements sociaux, (loi Solidarité et Renouvellement Urbain) que 25 logements locatifs sociaux ont été construits par l'opérateur FDI Habitat dans le nouveau quartier "Les Terres Domitiennes" sur Pinet.

Le maire Gérard Barrau précise : "Pinet ne s'est pas opposé à cette obligation compte tenu de la surenchère du prix des terrains et pour répondre à de nécessaires besoins locaux"».
C'est ainsi que depuis quelques jours les travaux ont été réceptionnés et les premiers résidents aménagent dans ce programme immobilier"
.

Comme le dit Gérard Barrau :

 "Ces petites villas à loyers modérés, sont attribuées selon des critères bien précis et bien définis, par la commission d'attribution, composée de tous les organismes qui ont participé à sa mise en œuvre. En priorité des jeunes couples avec enfants qui sont sur la commune, qui travaillent, dont les enfants sont scolarisés à Pinet et qui ne trouvent pas de logements adéquats et décents. Des personnes, parents isolés ou autres cas, qui sont en situation difficile, précaire. Ces personnes sont toutes bienvenues dans la commune, le but est avant tout de résoudre les problèmes locaux en privilégiant le bien vivre ensemble".

.

Isabelle, locataire avec son mari et ses 2 enfants de ce lumineux et confortable T 3 dit avec un sourire retrouvé :

 "Je revis, l'agencement, la clarté, l'environnement nous avons déjà créé des liens de voisinage, avons les enfants dans la même classe, ce qui permet de se relayer pour aller les chercher à l'école".

Ces logements sociaux répondent à des besoins locaux, dans le contexte d'une démographie émergente, avec des familles qui n'arrivent pas à se loger tout simplement.

L'intégration à la vie de la commune en est facilitée et rapide, car la majorité des résidents en est issue ou y travaille.

.

.


.

Les Floréales ouvrent leurs portes

.

.

Un espace de vie d'une architecture remarquable pour permettre aux résidents d'évoluer, de s'épanouir dans un concept moderne humain. L'EHPAD les Floréales un des fleurons des maisons de retraite du groupe Cap Santé.

.


C'est Henri Michel, le doyen des résidents, qui a eu le privilège de couper le ruban inaugural.

Un bâtiment nouvelle génération, d'une écriture très méditerranéenne.

Il a été réalisé par le cabinet A+Architecture de Montpellier, à la demande du groupe Cap Santé et de son président Lamine Gharbi.

.

.

Un espace de vie d'une architecture remarquable, spacieux, lumineux, une construction traditionnelle, alliant la pierre à des matériaux nobles. Un agencement tout en fluidité, ouvert sur l'extérieur, sur la vie pour permettre aux résidents d'évoluer, de s'épanouir dans un concept moderne et humain.

.

.

Cet EHPAD de 3600 m2, sur 3 niveaux, recevra 41 lits de résidents dépendants dont 12 Alzheimer, 21 résidents valides et 2 accueils de jour. Parfaitement intégré dans le paysage, dans un nouveau quartier encore en construction, il est un des fleurons des maisons de retraite du Groupe Cap Santé.

.

 

.

Une inauguration en grandes pompes

C'est donc en présence du maire de Pinet Gérard Barrau, du maire de Pomerols Robert Gairaud, du conseiller départemental Vincent Gaudy, de la représentante de l'ARS Valérie Giral, du cabinet A + Architecture, de nombreux élus, personnalités et résidents que le président Lamine Gharbi a inauguré "Les Floréales".

.

.

Après quelques mots rappelant ce projet, début de sa conception en 2009, 6 années de travaux administratifs suivi de 16 mois de travaux ont permis ce jour mardi 16 juin 2015 de découvrir ce magnifique établissement.

.

"Je remercie tous les acteurs qui du premier jour à aujourd'hui ont œuvré pour l'aboutissement de ce beau projet. Le maire Gérard Barrau qui s'est battu fermement, énergiquement et qui a su montrer qu'avec la position et la puissance des politiques, bien employée, on peut monter de tels projets. Mes collaborateurs depuis de nombreuses années, les architectes du cabinet A + Architecture, les entreprises et tous ceux qui ont participé à cette réalisation. Enfin, félicitation et merci au soleil de ce jour Angélique Isern notre directrice qui a mené de front la direction de l'EHPAH de Pomerols et la construction des Floréales à Pinet. Les problèmes quand elle m'en parlait, elle les avait déjà résolus. Angélique ce projet vous l'avez voulu, vous l'avez vécu vous allez le vivre."

.

.

Les discours se sont succédés, Gérard Barrau :

"L'union a été totale autour de ce projet et l'union a permis d'aboutir. Cet EHPAD, monsieur le président reflète votre engagement personnel sur le chemin de l'humanité. Vous avez su vous entourer de collaborateurs sérieux, efficaces et dynamiques dont Angélique Isern passionnée par son travail et garante des engagements que nous avons pris ensemble, de plus de nombreux emplois créés sur Pinet et tous les emplois en place conservés."

.

.

Le conseiller départemental Vincent Gaudy :

"Par cette construction innovante, respectant la charte environnementale, vous avez su répondre aux problèmes du vieillissement qui est devenu un enjeu démographique, social et financier important. De plus vous avez créé des emplois, votre rayonnement ira bien au-delà de notre canton".

.

.

Après qu'Henri ait eu coupé le ruban, Angélique a guidé le public à la découverte de l'établissement. C'est autour d'un buffet que l'on a trinqué à l'avenir des Floréales.

.

.

.


.